Une fois récoltées, les grosses courgettes pourront se conserver quelques semaines dans un endroit frais et sombre. Il est important de ne pas les cogner, et de ne conserver ainsi que les courgettes parfaitement saines. Les plus petites par contre sont à consommer rapidement. Ce que vous ne pourrez pas consommer devra être congelé ou mis en conserves, que ce soit au naturel ou préparé.

La congélation : une fois épluchées (la peau durcit beaucoup à la congélation), coupez vos courgettes crues en morceaux ou en rondelles et placez les au congélateur. Vous pouvez soit faire des petits sacs, soit les étaler avant à plat pour qu’elles ne soient pas collées. Il est bien sûr possible de faire de même avec des courgettes cuites. Une fois cuisinées, en ratatouilles, soupes ou purées, vous pouvez également préparer des parts à congeler.

Conserves au naturel : coupées en rondelles ou en morceaux, mettez les dans un bocal stérilisé avec de l’eau au fond et mettez vos bocaux fermés dans un grand récipient rempli d’eau à bouillir durant 1h30.

Conservation à l’huile : coupez vos courgettes lavées en tranches égales et faites les dégorger avec du sel durant 2 à 3 heures, puis placez les dans une casserole de vinaigre de cidre porté à ébullition. Laissez cuire 2 minutes avant d’égoutter. Mettez vos courgettes en bocaux stérilisés avec quelques condiments : grains de poivre, ail, thym, laurier, et couvrez d’huile. Pour une conservation de plusieurs mois, stérilisez vos bocaux une quinzaine de minutes, sinon attendez 10 jours avant de commencer à consommer vos courgettes.

Source : Le magazine Gamm vert